UA-43712728-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

12/09/2016



 

 

 

 

 

 

 SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK  

 

 

 

RENTREE POLITIQUE 2016 - 2017 UBT LINALUX : NOUS RECLAMONS DU CHANGEMENT !

 

Le gouvernement Michel fête ses 2 ans et il n’y a vraiment pas de quoi s’en réjouir ! Grâce à nos différentes mobilisations, nous avons pu faire ralentir voire bloquer certaines mesures de ce gouvernement, mais celui-ci a occasionné et à toujours l’intention de déclencher  beaucoup de dégâts avec la fin de la semaine des 38 heures, le recul de l’âge de la pension, des pensions plus basses, des factures en hausse, un tax shift injuste, une flexibilité à outrance,… et la liste n’est pas encore terminée ! Par contre,  il n'hésite pas à offrir des cadeaux aux grosses fortunes et aux entreprises.

Nous sommes tous désireux d’une autre politique et nous avons des alternatives ! Nous ne sommes pas résignés et nous voulons nous faire entendre pour réclamer le changement !

Rejoignez-nous à la manifestation nationale du 29 septembre à Bruxelles 10h30 GARE DU NORD.

Une relance économique par l’augmentation du pouvoir d’achat parce qu’il nous protège des hausses de prix, maintient nos dépenses et évite la pauvreté plutôt qu’un saut d’index et une marge salariale réduite : les salaires minimums doivent augmenter. Pour tous et dans tous les secteurs. Renforcer le pouvoir d’achat, c’est par là qu’il faut se diriger maintenant.

Plutôt que des cadeaux aux entreprises, il faut plus de travailleurs avec un emploi faisable : le gouvernement doit par les recettes générées par une taxation sur les plus-values, investir dans les soins de santé, l’enseignement les travaux publics et la mobilité. C’est comme cela qu’on mène une véritable politique d’emploi. Au-delà, il faut que ce gouvernement soit plus ambitieux en allant vers une réduction collective du temps de travail. :

  • parce que des emplois de qualité garantissent la sécurité, des revenus et des perspectives d’avenir.

  • parce que de tels emplois permettent l’accès à des droits sociaux, une protection en cas de chômage ou de maladie et un droit pour la pension.

  • parce que des emplois stables sont le meilleur moteur de l’économie.

  • parce que le partage de l’emploi est le garant d’une sécurité sociale saine et des pensions de qualités.

    Plutôt qu’une pression fiscale sur les contribuables, il faut des impôts plus justement répartis.

  • parce que des impôts équitables permettraient de dégager les moyens suffisants pour financer les besoins de la collectivité: notre enseignement, nos soins de santé, notre culture, nos infrastructures, notre sécurité.

  • parce que des impôts appropriés fourniraient des moyens afin d’investir dans une économie durable, dans l’innovation et de nouveaux emplois.

  • parce que des impôts adaptés aux revenus assureraient une redistribution plus équitable des richesses. Il en va de notre solidarité, notre sécurité sociale : le socle de notre société.

  • parce qu’un capital humain et environnemental plutôt qu’un capital néo-libéral est plus rentable que des économies de personnel.

Partager via un média social

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?