UA-43712728-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

13/01/2015

 



 

 

 

 

 

 

 SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK  

 

 

 

NOTRE SALAIRE NET AUGMENTE A PARTIR DU 1ER JANVIER 2015 : NE SOYONS PAS DUPE FACE A CE JET DE POUDRE AUX YEUX !

 

Le début de cette année a été marqué par la grande campagne de désinformation lancée par le gouvernement pour tenter d’endormir toute contestation et ainsi minimiser l’impact des mesures qu’il a décidé.

 

En compensation du saut d’index, le gouvernement a entrepris d’augmenter nos salaires nets par le mécanisme de la déduction de frais professionnels forfaitaires. L’augmentation prévue est effective sur deux ans : 125 € en 2015 et 250 € en 2016, alors qu’un seul saut d’index aura des répercussions sur l’ensemble de notre carrière.

 

Croyez-vous vraiment que le gouvernement nous fait un cadeau ?

 

Ne soyons pas dupe, non bien évidemment ! Ce gouvernement de droite ne fait des cadeaux qu’aux plus riches et pour cela il doit s’attaquer aux plus pauvres et à la classe moyenne.

 

Si chaque travailleur a droit à une déduction de frais professionnels forfaitaires, ce n’est pas le cas pour les pensionnés et l’ensemble des allocataires sociaux mais également pour le contribuable qui aura fait le choix de déclarer ses frais professionnels réels.

 

In fine, la déduction forfaitaire est payée par nous-même. En effet, celle-ci est de l’ordre de 900 millions et elle compensera les augmentations d’accises et de TVA prévues par le gouvernement. Elles concernent exactement le même montant à opération nulle. Par contre, il y aura moins de rentrées financières pour nos services publics et donc moins de services et des services plus chers.

 

En outre, la déduction forfaitaire sera largement en dessous de la perte subie par le saut d’index.

 

De quoi nous plaignons-nous, tout va bien puisque de toute façon l’inflation est nulle !

 

L’inflation est moins forte que prévue c’est vrai et il n’y aura probablement pas de saut d’index en 2015 mais cela ne change rien à l’objectif du gouvernement qui veut nous faire perdre 2 % de salaire. La faible inflation que nous subissons actuellement ne fait que reculer de quelques mois cette mesure indigeste.

 

Rappelons qu’un seul saut d’index, est une perte de 2 % qui se cumule tout au long de notre carrière et qu’elle est de l’ordre de 20.000 €. Cette perte de revenu ne vient pas financer (l’intérêt collectif) la sécurité sociale mais est un cadeau que fait le gouvernement en prenant dans notre poche pour le donner aux entreprises qui l’affecteront à l’augmentation des profits et des dividendes des actionnaires.

 

De la poudre aux yeux ! Oui bien sûr : N’écartons pas non plus que d’autres mesures du gouvernement moins médiatisées certes,  viendront diminuer notre pouvoir d’achat.

 

Grace à notre mobilisation massive depuis le mois de novembre, la concertation sociale est relancée. Des pas, des petits pas annoncent des avancées pour réduire les méfaits de certaines mesures prises par le gouvernement mais essuyons nos yeux de cette poudre car le combat n’est pas terminé et il sera très long.

 

 

 

 

Partager via un média social

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?