UA-43712728-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.



 

 

 

 

 

 

 SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK  

 

 

 

       
       

LES ROBOTS FONT L'AVENIR MAIS PAS CELUI DE VOTRE EMPLOI !

 

 

Les révolutions technologiques à venir peuvent faire fantasmer ou faire froid dans le dos !

Aujourd’hui, on parle beaucoup d’automatisation et d’intelligence artificielle. Si tout cela semble pour certains être de la pure science-fiction, ces nouvelles technologies sont en constante progression (du logiciel qui grâce à ses algorithmes, gagne au Jeopardy à celui qui conduit une voiture sans chauffeur, au drone et robot livreur de colis, en passant aussi à l'opérateur logistique intelligent...) !

Si cela fait sourire, voire même fait rêver, cette révolution technologique se transformera en un réel cauchemar que l’on appelle le chômage !

 

 

 

L’Ubt Linalux inquiète ! D’ici une petite dizaine d’années, des milliers d’emplois seront perdus dans le secteur du transport et de la logistique.

 

 

 

 Imaginez la voiture sans chauffeur autorisée par l’Etat – Qu’adviendra-t-il du chauffeur de taxi ?

 

Si cette perspective peut sembler utopique, elle pourrait pourtant  arriver bien plut tôt pour les chauffeurs routiers. D’ailleurs, sur les routes européennes, un test a déjà été effectué dans le cadre de convois de camions se suivant automatiquement, et où un seul conducteur était présent pour gérer le flux de véhicules. https://youtu.be/G-xOEJb4LEU

 

Les chauffeurs ne sont pas les seuls concernés par cette possible mise au ban ! L’automatisation via des robots et les intelligences artificielles pourrait réaliser des tâches répétitives et encadrées dans le secteur logistique, fret, assistance en aéroport, transport des déchets etc..., où de nombreux métiers et fonctions que nous connaissons aujourd’hui disparaitraient.

 

 

 

Chaîne logistique automatisée Dépôt bagages automatisé Livraison combinée avec drone

Camion sans

chauffeur

 

 

 

 

 

 

Faut-il être alarmiste ?

 

Difficile à dire pour le moment mais il est certain que les emplois moyennement qualifiés sont de plus en plus détruits. Les emplois qualifiés demandant de la créativité, sont quant à eux en hausse. Il en est de même pour les emplois peu qualifiés, qui résistent « encore » à l’automatisation.

 

 

 

Au vu des courbes des créations d’emplois de l’industrialisation à nos jours, force est de constater qu’à l’échéance de cette nouvelle technologie AI, une minorité de travailleurs va trouver des emplois très qualifiés, mais que la majorité (la classe dite moyenne), va très vite se retrouver avec des emplois peu qualifiés et donc peu rémunérés.

 

En conclusion : Si un travail intéressant peut rendre un ancien travailleur mis au ban heureux, un travail inintéressant le fera se sentir encore plus mal. L’emploi de demain sera-t-il rentable tant pour les travailleurs que pour la sécurité sociale ? Là est toute la question !

Faut-il fustiger l'automatisation ? Non, mais la règlementer  pour qu'elle ne démantèle pas le ciment de notre sécurité sociale et ne détruise davantage le travail humain, certainement !

 

 

Partager via un média social

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?