UA-43712728-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.


 

 

 

 

 

 

 SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK  

 

 

 

En Slovaquie tout EST permis, la fraude l'EST encore plus ! 

 

De plus en plus de sociétés de transports et de logistiques font faire le travail des travailleurs qualifiés belges par des travailleurs des pays de l’Est, à moindre coût.

 

Ce n’est certes plus un scoop mais une société slovaque de partenariat dans la création de sociétés en Slovaquie, fait de la promotion sur une pratique totalement illégale : la domiciliation de société par l’offre de boîte aux lettres.

 

 

Cette société offre d’autres services tout aussi hallucinants, comme la gestion à distance de l’entreprise, la mise à disposition de personnel bon marché et corvéable, la location de licence de transport par l’embauche à temps partiel d’un détenteur d’une capacité professionnel !

 

 

 

 

Pour rendre encore plus crédible son offre peu scrupuleuse, cette société slovaque fait référence à des sociétés de transports et de logistiques implantées en  Belgique et lui faisant confiance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui est encore plus choquant, c’est de constater que ces sociétés acceptent d’être associées à cette promotion et plus encore à la fraude qu’elle y représente !

 

On peut lire en bas de page des références de sociétés de transports et de logistiques implantées en Belgique, qu’une vingtaine de sociétés au niveau de transport n’est pas indiquées dans les références pour les raisons de discrétion ! Comme par hasard !

 

 

Alors que ce genre de pratique était encore honteuse il y a quelques mois, nous ne pouvons que confirmer l’organisation de pratiques mafieuses de la part d’un Etat membre de l’U.E.. Réformer la directive européenne sur le détachement des travailleurs - UNE NECESSITE !

 

L’Union européenne banaliserait-elle la fraude et pour quelle raison ? Ce 14 octobre 2013, les politiques ne pourront plus fermer leurs yeux, ils devront prendre leurs responsabilités.

 

 

Les travailleurs étrangers détachés ne sont pas responsables du dumping social, ils en sont les victimes - La banalisation de la fraude n'est pas sans incidence pour les petites entreprises, enclines elles aussi à faire baisser leurs coûts de la sorte face à une impunité quasiment garantie par les failles du dispositif de la directive européenne.   

 

 

 

 

Partager via un média social

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?