UA-43712728-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.



 

 

 

 

 

 

 SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK  

 

 

 

L'Europe refuse que la Belgique prenne des mesures contre le dumping social !

 

Ce 25 septembre, la Commission européenne s'en est prise aux mesures adoptées dernièrement par la Belgique pour lutter contre la fraude sociale. La Belgique a reçu jeudi un dernier avertissement à l'encontre des dispositions "anti-abus" de la loi de 2013 visant à lutter contre la fraude au détachement, écrit le quotidien De Tijd.


La loi oblige au paiement des cotisations sociales en Belgique en cas de suspicion de fraude, ce qui, selon la Commission, contrevient aux règles européennes. Celle-ci compte bien s'en remettre à la Cour de Justice si la Belgique n'adapte pas sa législation. La Commission européenne souligne qu'elle reconnaît le droit pour la Belgique de s'attaquer à la problématique du dumping social. Mais faire fi des règles européennes et prendre des mesures nationales unilatérales est inadmissible, juge-t-elle.

 

En 2013, le gouvernement nous avait entendu et avait adopté ces mesures anti-dumping en concertation avec les représentants des travailleurs. Que fera la Belgique avec ce gouvernement de droite ? La confédération nationale de la construction (les patrons) est furieuse et a déjà fait savoir qu'elle estimait incohérent et inadmissible la position de l'Europe envers la Belgique. Par contre, nous n'avons rien entendu du côté de l'UPTR et de la FEBETRA alors que le secteur du transport est fortement touché par ce fléau anti-social !

 

L'UBT prépare sa contre-attaque !

 

 

Partager via un média social

Partager via un média social

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?