UA-43712728-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.



 

 

 

 

 

 

 SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK  

 

 

 

OUVRIERPOLONAIS.BE - DE LA CONCURRENCE SOCIALE DELOYALE A LA DISCRIMINATION D'EMPLOI D'ORIGINE NATIONALE !

 

Communiqué de presse UBT Linalux du 29 janvier 2015

Depuis quelque jours, on peut voir une publicité étalée sur une longue remorque à l’entrée de certains zonings de Wallonie : « OUVRIERPOLONAIS.BE ». Cette affiche apposée par la société Poolse Vakman België propose aux entrepreneurs locaux de faire appel par son intermédiaire à des travailleurs ouvriers d’origine polonaise.

Pour l’UBT, le syndicat du transport et de la logistique, cette publicité révèle publiquement une cruelle réalité sociale.

Outre le fait que cette société ne posséderait pas d’autorisation de mise à disposition d’ouvriers polonais à des entreprises belges, cette dernière vient de franchir le pas de la discrimination d’emploi d’origine nationale en incitant  ouvertement les entrepreneurs locaux à exclure les travailleurs d’origine belge ou de toute autre nationalité que celle d’être polonais à l’accès à l’emploi local.

En Belgique, le secteur du transport routier est en pleine expansion, il est porteur de nombreux emplois mais force est de constater chaque année que de plus en plus de contrats soumis aux règles sociales belges sont supprimés par les sociétés locales de transport  sous le « faux » motif de restructuration.

En réalité, il n’en est rien, les employeurs locaux déclarant à demi-mot leur intention de n’engager que des travailleurs d’origine étrangère et notamment de l’Est sous prétexte de se conformer au souhait de leurs clients désireux d’une offre de prix low-cost.

 

Cet état social ne fait qu’illustrer que les marchés ne remédient pas à la discrimination et qu’une intervention réglementaire est essentielle pour notamment assurer des conditions de saine concurrence.

L’UBT engage systématiquement des actions de lutte dans ce sens et  rappelle au Secrétaire d’Etat en charge contre la fraude social, Bart TOMMELEIN  qu’en août  2014, une nouvelle directive européenne 2014/67  de renforcement de la lutte contre le dumping social a été adoptée par l’Union Européenne. Elle doit être transposée en droit national pour le 18 juin 2016.  Elle porte notamment sur la définition du détachement, l’accès aux informations, le contrôle, la collaboration plus étroite entre les Etats membres, les sanctions et le plaintes.

 

Partager via un média social

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?